Accueil
Remonter
Ma Ville
A travers l'Histoire
Village d'Aubure
Etat Civil
Paroissiaux
Actes d'Aubure
Genealogies
Morts pour la France
Adresses utiles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CHAPELLE DU SACRE-CŒUR D'ECHERY.

Cette chapelle se trouve à proximité, de la tour des mineurs. C'était d'abord une petite usine. Elle avait appartenu à Monsieur Weisgerber puis aux établissements Koenig. Elle devient une chapelle en 1932. Elle évitait aux habitants d'Echery de se déplacer jusqu'à Ste-Marie-aux-Mines pour assister à la messe. L’intérieur a été restauré en 1989.   Elle avait appartenu à Monsieur Weisgerber puis aux établissements Koenig. Elle devient une chapelle en 1932. Elle évitait aux habitants d'Echery de se déplacer jusqu'à Ste-Marie-aux-Mines pour assister à la messe. L’intérieur a été restauré en 1989.  

L'ÉGLISE ST PIERRE ET PAUL DE ST-PIERRE-SUR-L'HATE

Selon une bulle du pape Innocent II, l'église d'origine aurait été construite en 1140.  Celle qui existe actuellement n'a été construite qu'au commencement du  XVIème siècle. Le chœur, plus élevé que la nef, date peut-être de la fin du XVème siècle, c'est la seule partie de cet édifice qui ait des fenêtres en ogive. Au fond du chœur on voit une armoire enchâssée dans le mur et dont les ornements représentent des entrelacs sculptés en pierre d'un travail très remarquable ; sous l'armoire on voit un écusson avec les armoiries de Guillaume, surnommé le Grand, seigneur de Ribeaupierre auquel appartenait la partie alsacienne de la vallée de Lièpvre, cet écusson porte la date de 1504. Guillaume ayant régné de 1450 à 1507, c'est sous lui que fut construit le chœur de l'église actuelle de Saint-Pierre, ainsi que le clocher qui date de 1506, comme l'indique la date sculptée au-dessus de la porte d'entrée ; il est carré et très massif et contenait autrefois trois cloches dont une petite en argent, si l'on en croit la légende populaire ; aujourd'hui il n'a plus qu'une seule cloche. La porte d'entrée du clocher dans la nef porte la date de 1511, les deux bustes qui ornent cette porte ont quelque ressemblance avec des momies égyptiennes. L'église de Saint-Pierre renferme onze tombes dont la plus remarquable est celle d'Antoine Tiusler, directeur des mines de la seigneurie de Ribeaupierre, inhumé en 1563.

Le premier culte réformé y a été célébré en 1550 par un mineur. L’église est entièrement attribuée aux réformés en 1561 par Eguenolphe de Ribeaupierre. En 1685 Louis XIV impose le simultaneum. La nef reste aux protestants, le chœur est accordé aux catholiques. Une légende dit que Calvin serait venu à St-Pierre-sur-l'Hâte.

Malgré la présence de nombreuses tombes de mineurs, il ne s'agit pas de l'église des mineurs. Seule l'église Sur le Pré, aujourd'hui disparue, peut prétendre à cette appellation.

Dans cette églises, tous les ans en été se déroule une série de concerts de musique classique de très haute tenue. Il s'agit du festival aux chandelles.  

 

Précédente Remonter Suivante